La Ville de Frans Masereel /   « Un roman sans paroles » précise l’éditeur sur la couverture. Il faudrait plutôt dire « Des romans sans paroles » tant ces gravures sur bois sont porteuses d’une multitude d’histoires. Sous son apparente unité, ce livre déploie de multiples ramifications. À ce titre, Frans Masereel apparaît comme le précurseur de nos […]